Art digital en France

L’art numérique peut être un peu déroutant lorsqu’on entend ce terme pour la première fois. D’un côté, il s’agit d’un art qui a des composantes numériques, mais ce n’est pas toujours le cas. Le terme « art numérique » est utilisé pour décrire des œuvres créées en manipulant la technologie des médias électroniques. Il peut s’agir de peinture numérique, d’animation 3D, de photographie numérique et même de jeux vidéo. Le terme « numérique » est plus un terme abstrait qu’un support réel. Par exemple, une photo peut être numérique mais pas de l’art numérique. L’art numérique est une forme valable d’art moderne et il peut être utilisé pour créer un large éventail d’expressions artistiques. Une grande partie de l’art numérique est si novatrice qu’il est difficile de la définir et de la classer. Cependant, on peut dire sans risque de se tromper que la création numérique utilise la technologie pour créer une toute nouvelle œuvre d’art.

L’art digital en France n’est pas un art mineur

Comme toute autre tendance artistique, la création digitale en France s’ouvre aujourd’hui à une vague appelée intelligence artificielle. Les robots et l’art infographique ont été créés dans deux buts principaux : à des fins ludiques et à des fins commerciales. Dans les deux cas, les règles à suivre doivent être strictes, notamment en matière d’inspiration : il faut respecter les lois sur le droit d’auteur, mais surtout ne pas copier les œuvres des robots pour ne pas être poursuivi en justice. Il n’est pas toujours facile de détecter la copie d’une œuvre de robot et le fameux débat entre  » intelligence artificielle  » et  » art de l’intelligence  » sera également abordé dans cet article pour y apporter un éclairage.

La plupart d’entre nous savent et comprennent ce que signifie le terme IA (intelligence artificielle). En langage technique, l’intelligence artificielle est définie comme « l’intelligence manifestée par des machines ou des logiciels et aussi la branche de l’informatique qui traite de la création de machines et de logiciels qui manifestent une telle intelligence ». 
Mais avec l’avancement dans le domaine de l’informatique et de la technologie, les informaticiens ont développé un nouveau terme appelé « l’art de l’intelligence » dans lequel l’homme et la machine travaillent ensemble pour une intelligence combinée.

Photo créée avec l’intelligence artificielle

Dans notre monde connecté, l’analyse des données et les algorithmes informatiques nous permettent de garder le cap sur notre vie quotidienne. L’art de l’intelligence, ou I.A., est un concept passionnant qui combine l’immersion des algorithmes informatiques avec la compréhension cognitive humaine. C’est quelque chose qu’un algorithme informatique seul ne pourrait pas faire. L’I.A. combine l’informatisation avec la capacité du cerveau humain à trouver des modèles, ce qui en fait un concept intéressant pour quiconque souhaite combiner le monde physique et numérique.

Produire des œuvres avec l’I.A.

Le jour est enfin arrivé où les ordinateurs sont capables de produire des œuvres d’art originales. Cela a commencé par quelques simples gribouillages, puis a évolué vers un style à part entière. Son fonctionnement n’est pas très différent de la façon dont les humains créent de l’art. Il utilise un réseau neuronal profond pour produire de nouvelles œuvres basées sur les peintures d’artistes célèbres.

L’intelligence artificielle existe depuis les premiers jours de l’informatique, sans doute depuis les années 1950 avec le « paradoxe de Moravec », une expérience de pensée du scientifique tchèque Hans Moravec. Le paradoxe stipulait qu’une fois que les ordinateurs pourraient être programmés avec une intelligence de type humain, ils pourraient apporter leurs visions dans d’autres domaines comme le dessin. Ce concept a été prouvé avec la création de l’art numérique, ou I.A. 
L’A.I. est considéré comme une création réalisée par un ordinateur, c’est-à-dire un art généré par ordinateur. Il est également appelé « art informatique » ou « art algorithmique », qui définissent tous l’A.I., mais ne décrivent pas nécessairement toutes ses formes.

Au début des années 1960, des chercheurs en intelligence artificielle et des informaticiens se sont rencontrés au Dartmouth College et ont décidé de se concentrer sur la modélisation de l’intelligence humaine en développant un programme capable d’apprendre. L’une des plus importantes percées dans le domaine de l’IA s’est produite lorsque Marvin Minsky et John McCarthy ont mis au point une machine capable d’apprendre une tâche simple de discrimination visuelle en 1964. À l’aide d’une imprimante matricielle et d’une caméra, le programme nommé  » Eliza  » a été capable d’engager une conversation avec une personne dans une simulation humaine et engageante, une percée qui a inspiré de nombreuses personnes à étudier et à développer davantage l’IA. Bientôt, les ordinateurs pourraient être programmés avec une intelligence de type humain pour l’art numérique.

L’art digital en France est une véritable opportunité. Il y a beaucoup de gens qui sont impliqués dans l’art numérique en France. Ils explorent de nouvelles façons d’utiliser l’art numérique. Beaucoup de choses et d’opportunités sont à venir dans la création numérique en France et il est facile de les découvrir. Il existe de nombreux sites web en France sur l’art numérique et il y a encore plus de personnes ou d’agences qui s’occupent de l’art numérique. 

Les logiciels A.I. générateurs de visuels, nécessitent des « Prompts »  textuelles pour créer une image.

Nous avons notre propre département de création numérique assisté par l’intelligence artificielle. Les illustrations de cet article sont uniques et réalisées par des phrases (prompts) qui permettent de créer un visuel original. Nous créons des NFTs (Non-Fungible Token) originaux pour le plaisir, si vous avez des besoins dans ce domaine n’hésitez pas à nous contacter pour avoir plus d’informations.


FR